Que faire quand certains collègues de bureau ne nous supportent pas et que leurs actions nous dérangent?

En voici une Bonne question. Bienvenue dans les open-space.

 

J’ai aménagé dans un bureau de 4 personnes. Je fais des efforts pour m’intégrer.
“Ta souris frappe le bureau elle fait trop de bruit.” j’ai investi dans un tapis de souris épais (3 euros chez leclerc) et je fais attention à ne pas la soulever.
“Il fait trop chaud” j’ai laissé plus d’une fois la clim et apporté un plaid.
“Le vinaigre blanc pue. change de détartrant.” J’ai répondu “Vas-y achètes-en un qui te convienne. Tu utilises aussi la bouilloire. Pourquoi dois-je être la seule à investir? J’achéterai la fois suivante.”
Cet homme a décidé de ne plus utiliser la bouilloire, du moins tant que je suis dans le bureau, croyant que je ne me rendrais pas compte s’il l’utilise.
Au final, c’est ma collègue préférée qui en a acheté. on va voir au prochain nettoyage si l’odeur est plus plaisante. je ne m’en occupe plus. j’attends de voir si cela convient mieux à l’odorat de monsieur.

Mais à quoi ça sert de faire des efforts quand c’est à sens unique?
“Ton clavier est trop bruyant”. A ça j’ai répondu directement “Merci de voir avec le service informatique afin qu’ils me fournissent un clavier silencieux.”
Bonne poire ok mais il y a des limites. Je suis là pour travailler ou non? Parce que si la réponse est non j’arrête de bosser et je me concentre sur mes projets personnels. J’en ai des tonnes.

Je n’ai rien dit sur :
– l’odeur de nourriture qui m’a fait rendre mon déjeuner plus d’une fois
– les bureaux qui sont tellement secoués que l’écran bouge de droite à gauche et de haut en bas.
– les conversations dans le bureau qui ne concernent pas le travail du matin au soir.
– les sorties/entrées dans le bureau 10 fois par heure juste pour aller papoter dans un bureau à coté.
– le froid.

Cet homme n’a pas le courage de me dire les choses en face. Il marmonne dans sa barbe. Dommage que j’ai l’oreille fine… ou pas.
La dernière phrase qu’il a dit c’est “Je n’aurais pas du partir 6 mois”. j’ai en effet intégré ce bureau de 4 places pendant son absence. Ce qu’il ne comprend pas c’est que même s’il avait été là il n’aurait rien pu faire. J’aurais changé de bureau de toutes manières. et c’était la seule place disponible à ce moment là.

Alors que faire quand nous n’avons pas envie de répondre à quelque chose qui ne nous est pas adressé directement?
Que faire quand ça nous agace, énerve au delà de tout et que nous devons passer 9h au moins ensemble dans le même espace?

Rendre la pareille en toute innocence et en silence. Malheureusement à ce jour je ne connais pas d’autre moyen pour faire comprendre à l’autre, que non il n’est pas tout seul au monde, que j’existe aussi et que nous vivons dans une société qui se dit être civilisée.
Manger dans le bureau a été la première étape. J’ai eu du mal au début car je n’aime pas le faire. Je n’aime toujours pas. Mais bon quand on ne nous donne pas d’autre choix… Parfois à la place je mets des huiles essentielles. ça le fait fuir. é_è
J’attends en fait qu’il ose me le dire en face ne serait-ce qu’une fois. Il est très fort pour parler de moi dans mon dos, mais quand il s’agit de me faire face, il n’y a plus personne.

La seconde étape? me servir du clavier. Chaque fois que la table bouge j’écris très vite. C’est vrai qu’il est bruyant. cela ne m’a jamais gêné. Comme les bruits de souris ne m’ont pas gêné non plus. J’ai quand même gardé le tapis de souris. J’aurais pu l’enlever mais bon. Je veux montrer que j’ai fait des efforts de mon coté avant de déraper.

La troisième étape? il fait froid à cause de la clim. soit je coupe la clim soit je la remonte. Il n’y a pas de fenêtre qui s’ouvre sinon je ne me gênerais pas pour ouvrir la fenêtre.

Plus ça va plus je me tais et plus j’agis tout en restant honnête avec moi-même. Vous allez demander pourquoi ne pas séparer les bureaux les uns des autres?
parce qu’ils ont eu la bonne idée de tous les lier ensemble. c’est un casse tête pour les défaire et le pire? c’est que je n’en ai pas le droit. Il me faut la permission de mon chef, du chef de l’informatique et du chef du service de gestion de l’immeuble. Autant dire que ce n’est pas envisageable.

La patience est de mise et le silence est d’or. ne rien dire, tout faire et attendre que soit cet homme ait le courage de me dire les choses en face soit mon chef m’en parle. J’ai appris à attendre. Au début ce n’est pas évident. mais quand vous le faites la première fois et que vous réussissez à obtenir ce que vous voulez juste par le silence, le sentiment de réussite est indescriptible. C’est un vrai bonheur.

Je sais que je fais peur à la plupart des hommes. ça m’a toujours fait rire parce qu’il n’y a pas de quoi avoir peur. ^___^
… N’est-ce pas?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s