Paradoxe humain – paradoxe parisien

Ici à Paris :

1)    Le quai est vide, mais un attroupement (pour ne pas dire un troupeau ^^ ça fait trop mariage à la ferme) s’est formé à un seul endroit.
–    Fait-il froid ?
–    … Non, c’est encore la douceur de l’été.
–    Pleut-il ?
–    … Non, mais ça aurait pu en être la cause.
–    Y a-t-il une célébrité là-bas ? (un autographe please ?)
–    … que dire ? hummmm…  si le tram était une célébrité alors surement que oui :p
–    Mais pourquoi ce groupement si intense ? se connaissent-ils ?
–    Cela aurait pu être la cause… mais non ils ne se connaissent pas.
La même chose se produit dès qu’on attend un moyen de transport en commun : sur les quais du tram ici, mais aussi sur les quais du métro là-bas, sur les quais de la gare, sur les trottoirs pour prendre les bus, à la porte de l’embarcation des avions (comme si la place qu’on vous avait attribuée dans l’avion allait être vendue à quelqu’un d’autre à la dernière minute).
Je n’arrive pas à saisir moi-même cet engouement pour se coller à de parfaits étrangers, qui pour la plupart puent, rotent, crachent et pètent sous nos yeux et notre nez é_è

Le quai est vide… des 2 cotés mais :
Pourquoi le monsieur là il nous pousse pour passer ?
a)    – Il avait envie de nous emmerder ? (dommage pour lui car nous n’avons pas réagi)
– Pourquoi?
– Il est énervé ou frustré (sa copine n’a pas voulu lui faire une fellation ^^) et veut exprimer sa colère mais il n’y arrive pas. Il cherche un exutoire externe même si cette personne ne lui a rien fait.

b)    Son cerveau est trop atrophié pour avoir capté qu’il n’y a personne d’autre que nous sur le quai. ^____^

c)    Il est égoïste et égocentrique « je suis le roi du monde. Regardez-moi. », a peur de perdre 2 secondes pour dévier sa trajectoire comme la plupart des parisiens ou alors ne sait plus aller à droite ou à gauche.

d)    Ou alors il est perfectionniste. fléau de notre société. on va d’un point A à un point B sans détours, sans évolution possible et donc sans rien apprendre.

2)    On s’assied dans le métro :
–    Pourquoi le vieux monsieur à coté prend toute la place, alors qu’il y a de la place ?
–    Parce qu’il est mal poli ? ou alors il se sent trop seul et il veut de la compagnie ?
–    euh… mais si moi je n’en veux pas?
–    oui il aurait pu demander la permission avant mais demander est comment dire…. au dessus de leur forces? Ils ne savent plus demander quoi que ce soit donc ils prennent et sont sans gêne.

–    Pourquoi la personne âgée à coté nous prend pour son bâton de vieillesse ?
–    Euh… ils se sentent seuls ? / nous avons des têtes trop avenantes (faut faire les regards méchants) => qu’est-ce que j’en sais moi ?

–    Pourquoi la dame à coté crie quand elle parle ?
–    Elle est sourde ? Elle veut se faire remarquer ? ou emmerder les autres ? au choix.

une femme sort des affaires de son sac pour étudier, lire, écrire, etc…
–    Par curiosité tu jettes un coup d’oeil
–    oui et en retour je reçois un “c’est très indiscret ce que vous faites”
–    c’est vrai que c’est indiscret? ^^
–    ah oui? depuis quand les transports en communs sont des endroits privés? ^___-

3)    Le feu est rouge.
–    Euh… pourquoi les voitures continuent-elles à passer ?
–    Les chauffeurs parisiens comme les piétons semblent être une majorité de daltoniens?
–    Mais ils ne s’arrêtent pas quand le feu est vert non plus.
–    Euh. . . Parce que leur vision est à court terme. (comme tout le reste aussi d’ailleurs ^^).
Ils pensent gagner du temps, ils doublent une voiture mais créent un embouteillage qui leur fera perdre 2h au lieu de 3-5 min.
–    ou Parce qu’ils ont été éduqués pour penser individuellement et ont oublié les valeurs de la vie en société.
–    ça c’est sûrement plus proche de la réalité que les autres hypothèses. ^^

4)    C’est quoi un chef de projet ?
–    Dure question… se gratter les couilles ? faire savoir au monde entier qu’on a la science infuse pour avoir réussi à être à ce poste alors que la plupart des personnes n’ont pas les compétences requises ? lol
–    Tu n’as pas de couilles et tu as été chef de projet. ^_-
–    Viii dans une vie antérieure. ^^ ok, ok, range le bazooka. plus sérieusement?
Un chef de projet :

  • sait déléguer
  • est organisé
  • sait planifier, gérer les retards, anticiper les risques, négocier et estimer le travail
  • sait évaluer la charge de travail en fonction de ses collaborateurs
  • connait toute la partie technique et sait développer, tester et recetter
  • sait féliciter son équipe pour ses réussites
  • sait gérer les crises internes
  • ne dit pas oui bêtement à tout ce que ses supérieurs voire le métier lui demandent
  • sait motiver son équipe tous les mois
  • sait gérer le stress tout en ne le faisant pas partager à son équipe
  • a une documentation à jour pour toutes les applications
  • organise des points hebdomadaires d’avancement sur les projets avec son équipe
    J’oublie surement d’autres points.
    Ah pardon ça c’est l’ancienne version du chef de projet.
    Aujourd’hui? euh…ce n’est plus ça du tout c’est sur. la méfiance règne partout, donc les crises/tensions se multiplient dans les services et le travail en équipe en prend un sacré coup. Il faudra sûrement que je me reformate au chef de projet actuellement en vogue. ^^
    … … mais je n’ai pas envie de perdre une bonne méthode de travail. é_è

J’ai eu la malchance de travailler avec des chefs de projets (bizarrement c’étaient des hommes) qui me disaient à chaque fois « nous faisons comme ça depuis le début. C’est trop tard pour changer ».
Et à chaque fois cette phrase m’a énervée. Avec le temps les choses peuvent changer.
La dernière fois j’ai répondu : « et c’est bien de faire comme ça ? cela fonctionne bien je suppose ? … Non ? Ah bon? … et vous voulez continuer comme ça ?
–    oui.
–    . . . c’est vous le chef de projet. Mais c’est sans moi. Bye bye. »
eh oui je suis partie alors que c’était un poste de travail très intéressant.

5)    Les chauffeurs de taxi
–    Les chauffeurs de taxi disent qu’ils sont en crise. Qu’ils n’ont pas de clients, etc…
–    En même temps quand le client demande à un taxi disponible de le payer par carte bancaire les réponses sont trop souvent :
o    On ne prend que les espèces
o    – Il n’y a pas de terminal.
– Votre vignette sur le parebrise indique que vous avez un terminal (de plus tous les taxis G7 en ont un c’est obligatoire)… si la course dépasse 15 euros vous devez accepter la carte, non ?O_o
– NON !
– Ah bon… ~T___T~
o    Voyez avec mes collègues
O_o -_-”’

Il est interdit par la loi à un taxi de refuser la carte bancaire alors qu’il est équipé d’un terminal. Ils font ça pour le pourboire et pour une histoire de 2.5% soit environ 1 euro sur une course de 40 euros !!!

Mais qui va faire respecter la loi ? Personne, car les fonctionnaires auprès desquels il faut porter plainte finissent leur journée à 16h et ne travaillent pas le samedi. Aller porter plainte ok, mais du coup quand ? Ce ne sont pas eux qui paient les jours qu’on doit poser pour nous déplacer jusqu’à leurs locaux.

–    Quand vous faites signe à un chauffeur de taxi disponible :

  • Soit il s’arrête (meilleur des cas mais rare)
  • Soit il vous ignore (je ne vous vois pas. non vous n’êtes pas là)
  • Soit il vous fait un signe de refus (pourquoi dispo si ce n’est pas le cas ?)

Conclusion : utilisez les transports en commun, prévoyez des sous ou commandez un taxi en avance ce qui coutera plus cher (compter 10 euros de plus en moyenne) mais qui vous permettra de payer par carte bancaire.

Un jour j’ai commandé un taxi et j’ai eu la chance de tomber sur un chauffeur honnête. La course m’a coûté moitié moins cher que d’habitude. Pour dire le fric qu’ils font même chez les taxis g7O_o
J’ai essayé de remonter l’information mais la société s’en moque. pour eux les tarifs normaux sont le double. Je préfère les taxis honnêtes. ^^

6)    une carterie près du boulevard Haussmann, ouverte jusqu’à 19h00 attire notre regard. Nous souhaitons acheter  des cartes, mais à la caisse, alors que nous sommes les seuls clients, une surprise nous attend :
carterie, caissier:
–    Il est 17h, je vais vous demander de patienter. je dois fermer ma caisse.
demande polie, compréhensible. Nous attendons 10 minutes sans aucun mouvement d’ouverture de caisse et sans aucune explication de la personne qui passe et repasse devant nous. Nous interceptons finalement le même monsieur, lui rendons les cartes que nous avons sélectionné et en guise d’au revoir :
–    Nous repasserons un autre jour … ou pas. (ressenti : è_é affiché : ^___^)

D’autres paradoxes suivront sûrement ^^ le monde en est rempli, Paris surtout🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s