Être propriétaire dans une copropriété, quelle galère!

Beaucoup de personnes de mon entourage rêvent d’être propriétaires.
Je n’ai pas choisi de l’être. J’ai laissé mes parents décider pour moi et je suis devenue propriétaire contre mon gré il y a 11 ans. C’est ma responsabilité d’avoir signé et accepté cela.

Je demanderai à tous ceux pour qui « faire des bénéfices », « faire des économies » est la priorité, de se calmer et surtout de ne pas continuer à lire. Ce qui suit peut nuire gravement à leur tension et à leur raisonnement.
Pour ceux qui continueront à lire… c’est à vos risques et périls ^____^

 

Il y a 11 ans je ne rêvais que d’une chose. Vivre tranquillement, sereinement, en harmonie. La différence entre hier et aujourd’hui est que j’ai appris à dire NON et à prendre ma vie en main. Les décisions que j’ai prises ces 11 dernières années ne sont pas toutes bonnes, mais je les ai à chaque fois assumées toute seule, plus par habitude que par nécessité.

 

A ceux qui rêvent de posséder un appartement pour vivre et / ou le louer, ils devront apprendre à enquêter et bien analyser. Ils doivent prendre le temps avant d’acheter. Les opportunités en or ne courent plus les rues. A trop se dépêcher, le risque de le regretter est plus que certain.
Il y a très peu de copropriétés saines, sereines où un propriétaire peut faire des bénéfices.
J’ai eu la « chance » de tomber dans une copropriété comportant une « propriétaire » folle et un propriétaire escroc. Nous avons visé une copropriété gérée par un syndic professionnel sans étudier et analyser les procès-verbaux et le syndic.
Toujours analyser le syndic, poser des tonnes de questions. Toujours lire et toujours se renseigner. Aujourd’hui en plus il y a les diagnostiques. je conseille à tout le monde de les lire et de les comprendre.

 

De mon coté, en tant que propriétaire, je me suis laissée entrainée par la folle dans une histoire juridique sans fin contre le syndic et l’escroc. Je rappelle que j’étais bien gentille et que je ne savais pas dire NON. Tout me semblait logique et bien fondé. C’était sans compter sur les mensonges de la folle.
Cela a duré 2 ans avant que je ne mette un frein. La justice ? Elle ne sert à rien contre les escrocs. Il y a 2 attitudes à garder en mémoire face à un escroc : soit vous partez en courant, soit vous faites semblant d’être ami-ami jusqu’à ce que vous ayez accès à tout ce qui peut vous intéresser pour le faire plonger.
Il était trop tard pour moi de faire ami-ami avec lui et trop tard pour partir en courant. J’avais déclaré la guerre trop vite.
Cependant je dois remercier ces 2 personnes. Grâce à la folle, je détecte les menteurs à des kilomètres et grâce à l’escroc je suis capable de dire au bout de 5-10 minutes de discours si une personne est un escroc ou non. A force de devoir les côtoyer on apprend vite à les reconnaître.

 

Outre ce problème au sein de la copropriété, aucun des syndics professionnels ou bénévoles n’a fait quoi que ce soit pour maintenir l’immeuble. Changer la chaudière, faire le ravalement, entretenir, nettoyer, réparer. . . La loi ? n’est toujours pas utile.
La loi de la copropriété a été écrite quand les propriétaires étaient des gens riches et fortunés. A aucun moment elle n’a été adaptée pour l’époque actuelle où des personnes de la classe moyenne sont de plus en plus propriétaires et où dépenser 10000 euros pour gagner un procès n’est pas envisageable. La cour de cassation a par moment cassé la loi pour l’adapter à une réalité. Cependant je n’ai pas trouvé que c’était envers les propriétaires. J’ai trouvé envers les syndics.

Au moindre litige je ne peux que conseiller de chercher les meilleurs avocats et dès l’achat d’avoir une assurance juridique.

De plus ceux qui pensent que devenir propriétaire c’est être libre de toute entrave, méfiez-vous. Vous devez investir votre temps et votre argent dans la copropriété, faire des travaux quand c’est nécessaire (avant que tout ne s’écroule, avant de passer des hivers sans eau chaude et sans chauffage), participer aux assemblées générales . . . etc, sans quoi votre immeuble va se dégrader et finira par devenir un taudis. Et votre bien immobilier ne vaudra plus le prix du marché.

 

J’ai pris contact avec le créateur de meilleurs-syndic.com, qui m’a dit : « une copropriété a le syndic qu’elle mérite »
C’est vrai. Dans mon cas je ne suis pas motivée de m’investir à nouveau dans les affaires de la copropriété. Je me suis investie pour limiter la « casse » financière, et pour améliorer notre quotidien… mais ce n’est certainement pas la priorité des autres propriétaires. Je ne mérite pas cette copropriété, c’est sûr. ^__- Surtout quand je constate à quel point ils aiment vivre dans la misère.

Si je n’avais pas analysé les comptes, fait les relevés de mes compteurs tous les mois, vérifié les procès-verbaux des assemblées générales, j’aurais payé des milliers d’euros en plus par rapport à ce que je devais déjà payer.

La justice ne vous sera d’aucun secours à moins de connaître les juges qui peuvent vous soutenir. La loi n’est d’aucune utilité. Soit vous faites attention, soit vous allez tellement gaspiller sans même vous en rendre compte que louer reviendra finalement moins cher qu’acheter.

 

Alors oui il y a cette histoire de capital. Quand on vend un appartement il y a un montant qui est récupéré… un jour … quand ? on ne sait pas, sauf que c’est lorsque les notaires décident de vous rendre les sous.
Oui VOUS AVEZ RAISON. Il y a des sous qui reviennent dans le porte-monnaie.
Alors que si vous louez… il n’y en a pas.

De mon côté, je vois cela différemment. Plus qu’une question d’argent, c’est une question de tranquillité. En tant que locataire, j’aurai le temps de m’occuper de mes projets personnels et professionnels. J’ai « perdu » 10 ans plongée dans les ténèbres de ces 2 personnes. C’est perdu dans le sens où je ne retrouverai jamais ce temps passé pour l’investir dans ma vie. Par contre, j’ai appris plein de choses, j’ai rencontré beaucoup de monde, cette expérience a définitivement un coté positif. J’ai assumé tout quoi qu’il m’en ait couté. Et au final je n’ai toujours pas réalisé mes projets.

Après la vente de mon appartement, alors ? Propriétaire ou locataire ?
Franchement je ne sais pas. Ce que je sais c’est que je ne vais pas me dépêcher d’investir. Je vais utiliser cette expérience, pour trouver un endroit où vivre qui me convienne à moi et rien qu’à moi. ^^

  • égoïste va !
  • oui je confirme et ça c’est sans regrets. ^__-

 

Donc louer ou acheter? Un seul conseil : renseignez-vous.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s