Louer un appartement 2 mois à Tokyo

ou quand les étrangers envahissent la capitale nippone.

Un des enseignements que j’ai reçus fut :
plus on veut de la bonne qualité, plus il faut s’y prendre tôt. Prévoyez plus d’un mois plus tôt.

Autre point important. Les locations ne sont pas gérées par des japonais, mais par des étrangers. Quand les étrangers servent des étrangers… n’attendez pas d’eux la qualité de service japonaise.

Il y a plusieurs agences de location à Tokyo permettant aux étrangers de louer :
– Leopalace 21: l’accueil à l’agence de Shinjuku par un indien m’a refroidie. En plus, leur site Web est entièrement en japonais. Et j’ai eu beau expliquer de différentes manières ce que je cherchais, l’agent n’a rien voulu entendre. Il montre les appartements dont il veut se débarrasser, pas ce qui est disponible.
– Fontana: lire ci-dessous. Je confirme les commentaires négatifs sur Internet en partie.
– OAK house: beaucoup s’accordent à dire qu’ils sont excellents. A voir, j’aimerais bien les tester… quoi que l’aventure Fontana m’ait pas mal refroidie. Ai-je envie encore de tester une agence de location ?
Pour les autres agences, Google votre ami pourra vous aider. Parce que j’ai appris qu’il y en avait d’autres à une soirée InterNations (pour ceux qui sont intéressés internations existe aussi dans d’autres capitales, comme à Paris).

Pour les locations supérieures à deux semaines, le point le plus important c’est que pour louer, il vaut mieux être sur place ou avoir quelqu’un de confiance pour visiter les appartements.
Méfiez vous des photos sur les sites. Je ne sais pas comment ils arrivent à les embellir à ce point, mais souvent les photos des appartements ne reflètent pas la réalité.
Ah aussi! Il n’y a aucune isolation, ni sonore ni thermique.

Il est impératif de bien lire attentivement le contrat avant de signer et de se souvenir de ce que vous devez faire pour récupérer votre caution. Je vous conseille donc de bannir les contrats uniquement en japonais si vous ne comprenez pas la langue (référence à Leopalace21)

J’ai choisi Fontana pour deux raisons :
– Certains commentaires sur le net sont vraiment négatifs. Sont-ils vraiment si mauvais? (Trop curieuse. ça me perdra.)
– 2 appartements m’avaient semblé vivables pour moi.

L’accueil à l’agence FONTANA est chaleureux. Les rendez-vous pour visiter ont lieu après 10h30. Pour les lève tôt c’est un peu tard. Si c’est l’été, prévoyez une bouteille d’eau… sinon il y a les distributeurs automatiques, toujours très pratiques. Le premier appartement qui m’avait plu était aussi grand qu’un mouchoir de poche. Mais il me convenait. Le problème venait de l’escalier. Les marches trop étroites et trop hautes sont difficiles à monter et descendre pour moi. Le second appartement… l’odeur était insupportable, sinon il avait l’air d’être fait pour moi. Avec le recul, j’aurais dû garder celui-là, parce que le choix suivant… je vous laisse découvrir par écrit et en images.

L’agent commercial Monsieur S, m’a amené voir un troisième appartement.

Conseil : Prenez des photos avant de défaire vos bagages. Cela sert de preuves s’il y a conflit avec l’agence de location. L’état des lieux doit aussi être très clair. Regardez le moindre recoin de l’appartement et lisez toutes les lignes de l’état de lieu.

Si vous découvrez quelque chose après l’entrée dans les lieux, pas de panique : prenez une photo et envoyez un mail à l’agence le jour de la découverte. Cela fait preuve également.

Très poussiéreux, trop poussiéreux. J’aurais dû me méfier. Mr S m’a assuré qu’il sera nettoyé à fond. Je signe le contrat et je m’installe 2 semaines plus tard environ. 2 jours avant mon déménagement, je suis passé à l’appartement : aucun nettoyage. J’envoie un mail à Monsieur S, qui me répond qu’il va faire le nécessaire pour faire intervenir l’entreprise de nettoyage le lendemain. La veille de mon arrivée, je repasse à l’appartement laisser des affaires. L’appartement est toujours aussi crade.     T__T

En chemin, cette fois je m’arrête à l’agence pour le leur dire et je renvoie un autre mail à Mr S. J’avais bien insisté sur le nettoyage de l’appartement.
Et lorsque j’arrive enfin avec toutes mes affaires… c’est toujours aussi sale. Sachant que je paie 20 000 yens pour les frais de nettoyage, je vois rouge. Mon cerveau se pose la question presque aussitôt : Est-ce que par hasard Fontana ne garderait pas les sous pour eux? Rendez-moi mon argent!
Je m’enflamme très vite intérieurement.

Extérieurement je reste souriante et calme. Je retourne à l’agence, m’assois et j’attends. Si les anciennes générations de japonais m’ont appris une chose, c’est savoir patienter même lorsqu’on n’a aucune patience. Monsieur J, un autre commercial, écoute ma demande : nettoyer la salle de bain au moins. Monsieur J s’excuse poliment et appelle aussitôt l’entreprise de nettoyage devant moi. Un rendez-vous est pris pour 19h-19h30.
En attendant, je pars chercher de quoi nettoyer la chambre, le frigo, la salle à manger, la table, les chaises, la machine à laver, le sol et le coin cuisine. Je fais 2 lessives pour nettoyer les draps remplis de poils et autres choses non identifiables et que je ne veux même pas identifier… beurk. Pourtant Mr S m’avait assuré que les draps étaient neufs. comment est-ce possible? Et je découvre grâce aux traducteurs que la machine à laver a un programme de séchage. Plus tard quand je demanderai à Mr S pour quelles raisons il ne m’avait pas dit cela, il me répondra d’une manière étrange, pas très assurée, qu’il ne le savais pas. Puis il me dira que la machine n’est pas assez solide pour supporter la lessive et le séchage. Même si je suis sceptique, je continue à me rendre à la laverie du coin pour sécher mes affaires. Le séchage est rapide et je peux gérer le temps de séchage. Je veux dire que je peux arrêter la machine avant le temps imparti. Pas toutes les laveries ont ces machines pratiques.

Il m’aura fallu 4h pour tout nettoyer. Ça défoule, mais ma patience était à bout. Je n’ai pas loué un appartement pour faire le ménage et passer mon temps à accueillir des techniciens! Chose que j’ai fait la première semaine jour après jour.     è_é

Un jeune homme japonais sonne vers 19h. C’était l’homme de ménage. Il ne parle que japonais. D’ailleurs j’ai remarqué que tous les techniciens ne parlent qu’en japonais. Dans un japonais très basique je lui demande de nettoyer la salle de bain entièrement, lui expliquant que j’avais demandé à Fontana 3 fois le nettoyage de l’appartement, sans succès. Lui aussi il s’excuse poliment et il se met au travail. Une fois le nettoyage terminé je n’en reviens pas en voyant le résultat. Wow ! C’est impressionnant ! Attendez ! ne partez pas ! Laissez-moi votre carte, s’il vous plaît !… (Trop tard. Il est parti.). Merci, merci beaucoup.     ^____^

L’agence fournit le rideau de douche. Je leur ai demandé aussi un rangement supplémentaire pour la cuisine, reçu plutôt rapidement.
Et ils me fournissent d’autres draps… soit disant neufs, mais toujours crades au possible…

Il me faudra plusieurs jours pour apprendre à utiliser la clim. « C’est facile, regardez sur internet. » (réponse de Fontana)
Moui, moui, moui. Pas tout le monde aime internet. Et même en regardant sur internet je n’ai pas compris. J’ai donc fait des essais en appuyant sur les touches, en les combinant et j’y suis arrivée. Il n’y a que pour chauffer que je n’aurais jamais pu trouver seule. Je remercie du fond du cœur le technicien japonais qui a pris le temps de me montrer (c’est celui qui a résolu le problème suivant ci-dessous). Non, il ne s’est pas déplacé spécialement pour me montrer comment la clim fonctionnait.   >__<”’
Il y a eu 2 nuits plutôt froides au mois de juin, donc j’ai chauffé.

Je nage presque dans le bonheur quand le second jour la clim laisse échapper une grande quantité d’eau sur la table et le sol à l’intérieur de la pièce. Heureusement mes livres ont échappé de justesse à la trempette. Et je découvre avec horreur que l’évier de la cuisine fuit vraiment en dessous…. L’odeur qui remonte est écœurante d’ailleurs. La petite pièce qui fait cuisine devient inutilisable.
J’appelle Fontana en essayant de rester le plus calme possible. Et un technicien vient, nettoie la clim, la teste, regarde à ma demande sous l’évier, mais ne peut rien faire et s’en va après m’avoir dit que quelqu’un d’autre passera pour l’évier… Ok.

Je pense être plus tranquille, mais le 3ème jour la clim reverse de l’eau dans la chambre à nouveau. J’appelle Fontana, à nouveau, et un technicien vient en moins de 10 minutes. wow. Je reste ébahie et agréablement surprise. Il regarde la clim, la teste. Tout semble fonctionner quand tout à coup, il lui semble que l’appareil est mal positionné. Il essaie de redresser l’appareil et réussit. Le problème de clim est enfin résolu. Youpiiii    ^__^

Pour l’évier on me fait patienter une semaine. J’ai du mal parce que laver les couverts, assiettes et légumes, fruits « au-dessus » des toilettes, personnellement cela me dégoûte.
Le technicien passe, n’a rien fait et Fontana m’a dit qu’ils me tenaient informés dans les 2 semaines à venir. J’ai trouvé cela étrange. Je sentais que quelque chose n’allait pas. Alors 2 semaines plus tard, jour pour jour, je suis allée chez Fontana à bout de patience. J’ai réussi à cacher mon tempérament de dragon sous un regard fatigué et un sourire épuisé.
Cette fois ce n’est plus Mr S qui s’occupe de moi. Tiens? Je suis prise en charge par un commercial d’origine française. Pour quelles raisons ce n’est pas un français qui s’est occupé de moi dès le début ? Mystère. Il y en avait quand même 2 à l’agence.

Monsieur T est à mon écoute. C’est agréable d’avoir quelqu’un qui a l’air intéressé par vos problèmes. Je demande alors des nouvelles pour la réparation de l’évier en expliquant ma gêne quotidienne. J’avoue avoir eu du mal à repasser au français. L’anglais étant devenu plus naturel.
Je vois Mr S l’attirer à part pour lui parler. Mon ressenti ?
C’est que Mr S aurait préféré que je ne vienne pas à l’agence. Il ne semblait pas vouloir me donner les nouvelles qu’il avait à mon avis depuis déjà quelques jours. Ce n’est que mon ressenti. Je n’ai aucune preuve. Mais les ressentis comptent quand on fait des affaires commerciales… N’est-ce pas? Et sinon pour quelles raisons se cacher pour parler au lieu de me dire les choses directement en face ?

Mr T me dit qu’ils venaient d’avoir l’information que l’évier ne pouvait pas être réparé. De gros travaux devaient avoir lieu parce qu’il faut remplacer tout le bloc cuisine. De gros travaux, pour moi cela signifie des jours et des jours, voire des semaines. Et aussi il fallait attendre la validation du propriétaire.
Mais en fait, j’ai demandé par curiosité à combien de jours ils estimaient ces gros travaux. Une journée entière.   O_o ^__^
On me prend la tête pour une journée? Pour moi c’est ok. Quand prenons-nous le rendez-vous ? Je me rendrai disponible…
Le rendez-vous n’a jamais été pris avec moi.

J’ai demandé ce qu’il suggérait alors, n’ayant aucune idée et n’attendant en fait plus rien. Mr T m’a proposé 2 solutions :
– continuer comme avant
Règle numéro 1 : Vous restez plus d’un mois ? Ne payez pas la totalité du séjour en une fois. Au cas où, vous pourrez changer d’agence facilement.
– déménager dans un autre appartement.

J’ai choisi de déménager.

Règle numéro 2 : si vous voyez une fenêtre fêlée ou cassée… je vous conseille d’éviter de louer l’appartement sous peine de bruit infernal de sirènes toute la nuit, des odeurs de tabac et nourriture et d’invasion des insectes. Pensez donc à inspecter et vérifier toutes les fenêtres
Une croyance fausse que j’avais auparavant est que les insectes ne viennent dans un appartement que lorsque c’est sale ou malodorant. Cette croyance fut détruite lorsque j’ai aménagé dans mon nouvel appartement en France en 2017 : certains types d’insectes n’aiment que la propreté. Et ces insectes existent aussi au Japon.
Donc ce n’est pas parce qu’on nettoie à fond que les insectes vous laissent tranquilles.

Le nouvel appartement est pas mal. En tout cas il est propre. Sauf la salle de bains. Je ne sais pas ce qu’ils ont, mais même à l’hôtel la salle de bains n’est pas propre. Pourtant en prenant une éponge et du produit nettoyant japonais je passe un coup sans trop frotter et tout s’enlève…

Je remercie vraiment Monsieur L, le second commercial français, pour son aide pour le déménagement. Vraiment cet homme est une perle dans cette agence.

Les draps sont neufs… avec des traces immondes et non identifiables… no comment. Lorsque j’ai lancé la lessive, je suis sortie acheter à manger. Quand je suis revenue voilà ce que j’ai trouvé.

J’ai contacté Mr L et il a accepté de tout nettoyer et de tout vérifier par lui-même avant que je ne m’installe. Il a fait un excellent travail. Merci, vraiment merci beaucoup.
Franchement je n’avais pas l’énergie de nettoyer encore tout ça. Quand nous sommes repassés à l’agence j’ai cru comprendre que Mr S avait fait quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Cela ne m’intéressait plus. Je n’ai pas retenu ce qu’il avait fait. Je voulais simplement me reposer et dormir.

Doux rêve que le mien.
Le lit… franchement je les mets au défi de dormir une semaine entière dessus et de dire honnêtement que leur dos, jambes et ventre se portent bien.
La fenêtre de la chambre est fêlée et le loquet bas de la fenêtre de la salle de bains est cassé. Malheureusement lors de ma visite je n’ai pas pu le voir. C’est épuisant d’être sur mes gardes 100 % de mon temps surtout au Japon où normalement je peux me laisser aller.
Je les ai signalés, mais pour le loquet de la salle de bains c’est tombé dans l’oubli.

Avec Fontana, il y a d’ailleurs une chose qui m’a mise hors de moi. C’est d’entendre Mr. S et un autre commercial toujours rejeter la faute sur les japonais.   è_é

Revenons à la fenêtre fêlée : c’est comme si la fenêtre était grande ouverte tout le temps. J’ai demandé à Fontana d’intervenir. Le technicien a juste bloqué l’ouverture de la fenêtre alors que Fontana m’avait dit qu’ils la remplaçaient…
Quand j’ai demandé pour quelles raisons elle n’avait pas été remplacée, je n’ai pas reçu de réponse. Quand je suis allée à l’agence, ils m’ont dit qu’ils s’en occupaient – Comment ? Aucune idée. – et qu’ils reviendraient vers moi très rapidement… Très rapidement, c’est quel délai pour Fontana ?
Aurais-je dû les souler tous les jours pour les faire intervenir? C’est le genre de chose que je n’aime pas faire en France, mais que je sais devoir faire pour obtenir quelque chose.

En fait, j’ai une excellente ouïe. Est-ce mal ? Pour quelles raisons devrais-je devenir sourde?

A bout de forces, 2 semaines plus tard, en complet manque de sommeil – car je ne dormais que lorsque mon corps lâchait – j’ai fini par envoyer un mail plutôt sec – au revoir la patience et les sourires – demandant à Fontana de me laisser tranquille et de ne pas me déranger pendant les 2 semaines restantes de mon séjour. En échange, je ne leur demandais plus rien.
Pas de réponse de leur part, mais pas d’invasion comme il aurait dû y avoir lieu. Je considère que cette fois ma demande a été prise en compte.

 

 

 

Il y a juste eu un certain Mr S qui se reconnaîtra, qui a décidé de sonner à ma porte un jour, une semaine avant mon départ. Tout souriant il commence à parler banalités. Intérieurement je suis dégoutée. Et en fait c’est son comportement nonchalant qui m’a dégoutée. Quand on sait qu’un de nos clients ne va pas bien – c’était clairement écrit dans les mails – la bienséance veut de ne pas se comporter comme si tout allait bien pour lui. N’est-ce pas?
Je n’ai pas souri, mais je suis restée polie et sûrement très glaciale. En même temps, dans mon état d’épuisement – 3 semaines sans dormir, j’étais plus concentrée sur le contrôle de ma colère noire. Mr S était la personne que je ne voulais plus voir. Quelqu’un d’autre de l’agence serait venu, il aurait reçu un accueil plus chaleureux.

Il aurait pourtant suffit que Mr S s’excuse. La politesse veut que lorsque nous dérangeons quelqu’un, nous nous excusions du dérangement. Mais voilà, s’excuser c’est surfait. S’excuser n’entre de toutes façons pas dans le vocabulaire de Mr S, ni pour ce qui s’était passé avec le premier appartement ni pour ce qui s’est passé avec le second appartement. Il n’a jamais compris que mon attitude glaciale et dure venait de ce manque de savoir vivre.

Mr J, Mr T, Mr L et d’autres personnes de l’agence m’ont présenté leurs excuses et ils ont fait de leur mieux pour trouver des solutions. J’ai réellement apprécié être en contact avec ces personnes. D’où un peu ma réticence à écraser la note de Fontana sur google. S’il n’y avait eu que Mr S j’aurais mis 1 étoile pour son comportement. J’ai mis 3 étoiles parce qu’il y a eu ces personnes qui étaient là et qui essayaient de bien faire leur travail tout en ayant la politesse de se sentir concernés par le bien être de leurs clients.

Contrairement à ses collègues, Mr S demande toujours plus de ses clients et ne s’excuse jamais. Mr S considère sans doute que je suis trop exigeante.
Et c’est vrai. Oui je suis exigeante. J’aime la qualité. Est-ce un tort de refuser la médiocrité?
Est-ce ma faute si la clim fuit et qu’elle est décrochée ?
Est-ce ma faute si l’évier fuit ? Ils n’étaient pas sensés vérifier l’état de l’appartement avant de louer ?
Est-ce ma faute si l’appartement est sale ? Ils n’étaient pas sensés vérifier que le nettoyage avait été fait ?
Est-ce ma faute si les draps sont sales ? Ils n’étaient pas sensés regarder et voir les poils et taches qu’il y avait dessus ?

Aujourd’hui, je comprends mieux les commentaires des client précédents sur google.

Revenons à cette visite inopinée de Mr S. J’ai coupé court à ses sourires et ses banalités en lui demandant ce qu’il voulait. Il me dérangeait sans un mot d’excuse pour un problème comptable datant… de juin 2018. La transaction effectuée avec Mr L ne correspondait pas à ses calculs. J’ai demandé pour quelles raisons ne pas contacter Mr L. Car il est en vacances à l’étranger. C’est quelque chose que je comprends très bien.
Mais au fait… ce n’était pas à lui de vérifier la comptabilité de juin avant ce jour de juillet ? Je n’ai pas posé la question, je ne voulais pas savoir.
Bref, comme je désirais plus que tout écourter le face à face, je lui ai demandé un mail avec ses calculs détaillés. En plus, il m’a mis la pression pour que je lui réponde avant le soir même.   >__< ‘’’   je suis trop gentille. Ça me perdra. J’aurais dû le faire languir.

Ce “brave” homme ne doit pas comprendre l’anglais. Dans son mail il y avait des sommes sans aucune explication.

 

 

J’aurais dû insister sur les détails pour l’embêter. Comment a-t-il trouvé ces écarts? D’où viennent-ils?
J’ai répondu à son mail, le soir même pour m’en débarrasser. Le mail est un des plus durs que j’ai fait dans ma vie.
Heureusement Mr L m’avait expliqué en détail le transfert et les calculs comptables vers le nouvel appartement.J’ai pu restituer toutes les informations qu’il m’avait donné. je n’ai jamais su si je l’avais fait dans leur intégralité. Toujours un doute d’oubli involontaire.

 

 

 

 

Suite à mon mail Mr S semble attendre des excuses.          O_o -_-’’’
Je ne réponds rien. Sérieux ça m’épuise. Je n’ai plus rien à dire.            è_é

 

 


2 jours avant mon départ, Mr S a l’amabilité de me rappeler par mail que je dois clôturer le gaz et l’électricité pour récupérer la totalité de ma caution, en présentant les factures finales. Point très important que j’ai oublié. Merci Mr S. Enfin quelque chose de bien. Je désespérais. Tout espoir n’est peut-être pas perdu ?

Mr S estimant que je suis ingrate, refuse de m’aider. Aucun problème. Me débrouiller est une de mes premières capacités.

J’ai regardé sur le site de Fontana : les informations ne sont plus d’actualité. A éviter donc.

Brièvement Comment faire?:
Je récupère la dernière facture d’électricité TEPCO que j’ai payée. Et la notice de la facture que TEPCO a perdu grâce à Fontana. J’appelle mais tout est en japonais. T__T
Je cours voir sur internet. Sur leur site web version anglaise je trouve le numéro qui est affiché sur la facture, mais ils précisent qu’il suffit d’attendre sans appuyer sur les touches du téléphone. Je rappelle et j’ai presque de suite quelqu’un… en japonais.

Prérequis avant d’appeler : les adresses japonaises. Lire une adresse en japonais est très utile surtout au téléphone. Internet au secours?

Louer un appartement sans parler japonais ? C’est possible si ce n’est pas vous qui devez fermer les compteurs.

Phrase japonaise à retenir : (prononcer toutes les lettres. En phonétique ça fait [éigo dé onégaï shimas])
Eigo de onegai shimasu. (en anglais s’il vous plait. En français ce n’est même pas la peine de l’envisager je pense.)

Si la personne continue en japonais dites, gêné :
Zenzen wakarimasen (= Je ne comprends rien)

Vous allez entendre soit un timide « Please wait » soit un timide « call back later » signifiant que ce sont eux qui vous rappellent bien sûr, donc gardez le téléphone à portée de main, soit un :
Matte kudasai (=Attendez s’il vous plait) dans ce cas surtout restez en ligne.

J’ai fait pareil pour Tokyo Gas. Normalement on doit prendre rendez-vous plusieurs jours avant le départ. Avant qu’ils ne me disent quoi que ce soit je me suis excusée d’avoir oublié et j’ai quand même réussi à obtenir les rendez-vous 48h avant mon départ. Prévoyez de l’argent liquide pour Tepco.

J’ai même réussi à payer la facture perdue de Tepco. Ils l’ont retrouvée en moins de 24h.   ^___^

Fontana dit rembourser toute la caution en échange des 2 preuves de factures payées et si bien sur rien n’est dégradé dans l’appartement. Seulement voilà, ils ont oublié de se renseigner et de mettre à jour leurs informations. Payer tokyo gas ne se fait plus sur place le jour de la fermeture.
Mais ce que ni Fontana ni Tokyo gas n’ont dit, c’est que la facture ne peut être payée que sur le sol Japonais. Alors quand ils m’ont demandé de payer par mail et que j’étais en France, je n’ai pas eu accès ni à la facture ni à un moyen de payement comme Paypal ou Virement bancaire. C’est vrai ce n’est que 883 yens. (moins de 10 euros). Mais je n’aime pas avoir ce genre de dette.
J’ai longuement discuté avec tokyo gas avant de trouver cette solution:
Heureusement j’ai un ami japonais qui a pu payer à ma place. Le rembourser est plus facile que payer Tokyo gas à distance.

J’ai récupéré l’intégralité de la caution avant d’avoir le récépissé de la facture de tokyo gas.
… Mr S m’a même aidée à descendre les valises. J’ai été vraiment surprise parce que je ne m’y attendais pas du tout.

Pour finir, une question que beaucoup se posent : où payer les factures d’électricité et de gas à Tokyo?
Dans les konbinis. J’en parlerai dans mon prochain article. Et pas besoin de parler japonais. Montrez juste le papier qui possède un code barre. S’il n’y a pas de code barre c’est juste une notice vous indiquant que vous allez recevoir la facture.

N’hésitez pas si vous avez des questions, des commentaires, des informations ou si vous voulez partager votre expérience également.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.