Chants de la France, chants d’antan et nouvelles

Etrange qu’après tous ces siècles, toutes ces révolutions, toutes ces tueries dus à la misère dans notre monde, il faille toujours prendre les armes pour changer les choses.
Pour le moment les gilets jaunes ne l’ont pas fait, mais ceux qui n’ont rien à perdre finiront par le faire. Et je ne parle ni des casseurs ni des policiers infiltrés qui cassent et poussent à la violence. Je parle vraiment du mouvement Gilets jaunes, venu du peuple. Il nous concerne tous, petits et grands, jeunes et âgés, riches et pauvres. C’est l’avenir de la France qui se joue mais aussi l’avenir de l’être humain et de sa place dans ce monde jetable.Ils peuvent arrêter tous les intellectuels, tuer tous les stratèges, comme ils le font en ce moment, d’autres nous remplaceront. Et lorsque votre tour viendra (police, crs, armée) souvenez-vous de ce que vous avez fait. Car à ce moment-là, vous serez seuls.

Quelques vidéos:
Eric Drouet
Et voilà ce qui s’est passé.

Aux forces de l’ordre je propose de se prémunir de coupe-ongles et de limes. Je vous rappelle que les ongles sont la première arme d’attaque et de défense… des femmes surtout ^___^

Quelques chants adaptés à notre situation
1) Le champ des partisans
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.
Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite…
C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et on nous tue, nous on crève…
Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
2) La marseillaise
Même si nous ne sommes pas tous français, nous la chantons tous. Et la marseillaise reste d’actualité.
Et un petit cadeau grâce à une amie pour janvier 2019.
Impôt à la source

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.