De l’utilité des rideaux

Un article pour parler d’un sujet pas si vital…

Depuis que j’ai déménagé il y a 1 an, je suis confrontée à un problème que je n’aurais jamais cru avoir un jour. Vous vous rendez compte? Je vois mes voisins nus dans la salle de bains T__T
– oh avoue! Le jeune adolescent est plutôt bien foutu!
– J’avoue. Il avait de belles fesses… Mais… quand même! Imagine que je sois une psychopathe, un tueur en série, un pédophile! Tu laisses les gamins être vus par des inconnus. -_-”’
cela peut être dangereux n’est-ce pas?

Quand j’étais jeune, mes parents me répétaient souvent « ferme les rideaux quand tu te déshabilles », « ferme les rideaux les voisins nous voient », etc…
C’était l’ancien temps apparemment, parce que là où je vis aujourd’hui les rideaux n’existent plus. Et la gestion des volets n’a aucun sens pour moi.
Réellement, à
quoi cela sert-il de fermer tous les volets quand on laisse celui de la salle de bains ouvert, et que les gens (enfants et adultes) prennent les douches nus sous le regard parfois involontaire de leurs voisins d’en face ? O_o je ne comprends pas. Mais ai-je envie de comprendre ? -_-”’

Il existe plusieurs sortes de rideaux :
Simples, ils permettent de vivre en plein jour sans être épiés par les voisins ou les passants dans la rue. La nuit, avec la lumière allumée tout se voit.
Doubles, ils permettent de laisser passer la lumière du jour en fermant les doublures. Et en ouvrant les doublures la nuit ils permettent de vivre sans regards indiscrets qui épient nos moindres faits et gestes.
Isolants, ils ne laissent pas passer la lumière, mais ils protègent du froid.

La nuit, les volets sont baissés. Je ne vois même pas pour quelles raisons on les laisserait ouverts. Voir la lune et les étoiles? Ici le temps est souvent nuageux. C’est vrai que regarder les étoiles me manque parfois.
Mais plus qu’une question d’économies d’énergie qu’on veut nous faire avaler depuis des décénies, fermer les volets c’est pouvoir être tranquille chez soi, se mettre à poil si l’on désire tout en chantant l’artiste de son choix.

La salle de bain ? Ahhh cette fameuse salle de bain ! Plein de monde pense que ces films fins posés sur les vitres, protègent du regard extérieur. Quelle erreur ! On voit tout à travers que ce soit le jour ou la nuit. D’où l’utilité d’apprendre à gérer les volets quand vous avez la chance d’en avoir. Les fermer quand on prend sa douche, les ouvrir quand on en a terminé et ouvrir la fenêtre pour aérer.

Pensez-y surtout pour les enfants. De nos jours vous ne savez pas qui sont vos voisins.

Personnellement quand je reçois du monde, je suis vraiment gênée que mes invités assistent à un spectacle de nudisme, que ce soit un enfant, une adolescente ou les parents. J’ai bien essayé de faire comprendre à ces voisins le problème, sans succès. Dès que j’essaye de faire signe à la dame pour lui parler en direct, elle se cache et elle ferme le volet. Quel monde!

Et puis zut! Ce n’est pas à moi de gérer cela. Je préfère en rire et laisser les autres assister au spectacle donné gratuitement.

Advertisements

IDF – Le forfait anti-pollution et moi

Tout le monde en ile de france a entendu parler du forfait pic anti pollution bien sur. Tout le monde? Pas vraiment. En fait en matière de communication, la RATP et la SNCF n’ont pas pipé mot ce vendredi 23/02/2018 au matin. C’est le soir que certains voyageurs ont eu le déplaisir d’en prendre connaissance et d’autres l’ont appris le lendemain.

J’espère que vous avez gardé vos tickets utilisés, car en effet vous pouvez effectuer une réclamation auprès de la STIF ou la RATP service clientèle.
Eh oui il faut s’abonner au site RATP pour avoir connaissance de ce genre de hot news en temps et heure…
https://www.ratp.fr/forfait-antipollution
J’avoue je ne le fais pas. ça me soule de voir les écrans et les hauts parleurs RATP et SNCF utilisés pour débiter les mêmes choses inutiles à longueur de journée et taire ce qui est vraiment utile.
Quoi? Vous ne savez pas qu’il faut boire de l’eau quand il fait trop chaud pour s’hydrater?  Sérieux? O_o

Les journaux que beaucoup de gens ne lisent plus par lassitude, ont parlé de ce tarif.
Alerte pour vendredi 23/02/2018
http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/le-forfait-anti-pollution-fait-son-retour-en-ile-de-france-22-02-2018-7574070.php

Donc si j’ai bien suivi l’histoire il y a eu un pic de pollution le mercredi, jeudi il a un peu baissé, mais ce n’est que vendredi qu’ils mettent en place l’alerte pollution. Très efficace! Tiens ça me rappelle ce message visible sur les écrans SNCF en banlieue : “Attention, train sans arrêt”. Ou quelque chose d’approchant. Message à comprendre : éloignez-vous de la bordure du quai car le train passe à grande vitesse. Mouais… si, si, le message est utile en lui-même… si seulement il avait la gentillesse de s’afficher avant le passage du train et non pas avec 20 secondes de retard en moyenne. N’est-ce pas? ^____^

Revenons à cette pollution. Les journaux parlent d’une reprise de la pollution à la hausse dès Lundi 26/02/2018.



La pollution s’est décidée de partir en weekend et de ne revenir que lundi. Une pause d’un weekend c’est bien non? Est-ce que, par le plus grand des hasard, les transports de paris ne nous prendraient pas pour des “naïfs” pour rester polie? é_è

De toutes manières aux chiffres ils leur font dire ce qu’ils veulent. ça arrange financièrement qu’il n’y ait pas de pollution samedi et dimanche vu le monde qui se déplace en île de France.
pas de pollution le 24/02/2018 : https://www.airparif.asso.fr/
pollution forte le 24/02/2018 : https://air.plumelabs.com/fr/live/paris
Étrange non?

Sur ces réflexions, bon weekend. ^__^

Ah non! un dernier petit mot pour la route tant qu’à faire ^__- : est-il bon de préférer les transports en commun de Paris à la voiture ?
http://www.liberation.fr/france/2017/09/18/particules-fines-l-air-du-metro-parisien-largement-plus-pollue-que-l-air-exterieur_1597163

Aventure dans les bus de paris le 30/09/2015

Je souhaite partager cette “aventure” parce qu’il semble que je ne sois pas la seule concernée et parce que cela fera rire certains.
Bonne lecture ^__^
Mail envoyé au service clientèle RATP 30/09/2015 :
Bonjour


Près de l’arrêt Rome batignolles vers 17h45 .
Une voiture double un camion en sens inverse et léger accrochage avec le bus.
Le comportement de l’autre chauffeur à l’extérieur du bus a été insultant. C’est clair.

Cependant le comportement du conducteur prenant à témoins les usagers a été bien pire pour moi. “sale fils de pute. ” “viens ! monte dans le bus!” “je t’encule” “viens! Viens!” entre bien d’autres insultes. Le chauffeur a fermé les fenêtres et les portes quand l’autre personne a sorti son club de golf, prêt à défoncer le bus entier.

Mise en danger de la vie d’autrui, cela fait partie de la justice pénale! Même si c’est la RATP qui paiera surement les dédommagements en cas de conflit et dommages, votre image de marque en prendra un sacré coup, ne pensez-vous pas?

Quand l’autre chauffeur est parti finalement, le chauffeur du bus 8425 a continué avec entre autres “la France! un pays de merde !”. è_é pardon? Je suis choquée. c’est inadmissible! Si le travail en France ne lui convient pas, si vivre ici ne lui convient pas, qu’il rentre chez lui dans son merveilleux pays! è_é S’il reste en France qu’il apprenne le mot responsabilité et sa signification par coeur ainsi que la politesse. ce n’est pas parce que des gens mal élevés nous insultent que nous devons les insulter. Sa réaction est une preuve de manque d’éducation.
De plus, il y a des réfugiés en France, ainsi que des français sans domicile fixe et sans travail qui attendent de s’intégrer et d’avoir la chance de travailler. Tout n’est pas rose au travail ok. Mais nous ne sommes pas les plus mal lotis. Des problèmes au travail nous en avons tous, des personnes mal élevés et agressifs nous en rencontrons tous. Un minimum de tenue surtout dans son métier me semble plus qu’indispensable.

De mon point de vue sa réaction est disproportionnée surtout avec la responsabilité des voyageurs dans le bus qu’il devrait avoir. C’est une faute grave professionnelle.
Si ça c’est la nouvelle génération des chauffeurs de bus, ça craint et ça ne donne aucune envie de rester client ratp. :/

J’attends de votre part une action qui remettra la personne sur les rails. Une formation en gestion de stress, une formation en politesse et surement une formation civique lui seront utiles.
J’espère ne plus croiser cette personne dans l’immédiat. j’ai encore du mal à digérer l’événement.

La prochaine fois j’enregistre et je filme afin de faire partager l’information sur Internet. S’il vous plait éduquez vos chauffeurs s’ils ne le sont pas déjà.

Bien cordialement

moi-même ^^

Le passe Navigo à prix unique????

“Le passe Navigo à prix unique

« Casser les logiques d’enclavement ». Voilà comment Manuel Valls justifiait le passe Navigo (la carte d’abonnement des transports de Paris et sa région) à prix unique, décidé par la région PS Ile-de-France, très décrié pour son coût. Estimé à 400 millions d’euros, ses opposants dénoncent un une décision trop onéreuse à l’heure où les transports publics ont des difficultés à se financer. Quoi qu’il en soit, la mesure permettra d’alléger le porte-monnaie de 12 millions de Franciliens, soit un Français sur six (le forfait coûte désormais 70 euros par mois, 21 euros par semaine et 770 euros par an quelques soit le lieu d’habitation). Mais aussi d’inciter à délaisser la voiture dans une région très touchée par la pollution.”

Quel besoin d’avoir accès à toute l’ile de France quand nous avons choisi de travailler et vivre en zone 1 et 2? Le weekend et vacances scolaires, je comprends. Mais tous les jours? nous ne sommes pas encore tous au chômage (même si cela ne saurait tarder vu les décisions prises à notre place) pour aller vadrouiller en zone 5 tous les jours. si?

Ce qui me fait bien rire également c’est la phrase “aussi d’inciter à délaisser la voiture dans une région très touchée par la pollution.”
Que Paris soit polluée ça je ne remets pas en doute. Quelle ville n’est pas polluée?
Cependant, supposons que tous les habitants d’ile de France abandonnent les voitures et prennent les transports en commun.
… comment pensent-ils pouvoir transporter toute l’ile de France grâce à la RATP et la SNCF quand la plupart du temps seules 2 solutions nous sont proposées:
DTTS et RATP (démerde toi tout seul et rentre avec tes pieds)? Que ce soit avec les bus, les métros ou les RER c’est une catastrophe quotidienne que nous vivons même en habitant à Paris intramuros.
2h pour aller de saint ouen rer à Montparnasse ou pire 2h pour aller de la mairie de saint ouen à saint lazare! Il me semble qu’à pied on y va plus vite. Si c’est pour faire les trajets à pied comme en 2014 alors pour quelle raison payer un titre de transport ratp aussi onéreux sans presque aucun service.

Bref pour moi, nous obliger à avoir une carte toutes zones c’est nous enlever notre liberté de choisir. Pour quelles raisons ne pas laisser la zone 1-2 qui n’ira presque jamais en zone 5 au prix actuel et permettre aux autres zones  de voyager librement comme elles veulent? Faut arrêter de nous faire croire que c’est pour nous que ces décisions sont prises. Si c’était pour nous, dans ce cas pour quelles raisons alors ne pas diminuer les prix et les aligner sur ceux de la zone 1-2 au lieu de les augmenter ?

Je suis en train d’écrire un autre article sur la RATP (la société de transports en commun) plus détaillé sur justement les problèmes quotidiens vécus à Paris.

Je pense que Mr Manuel Valls devrait prendre les transports en commun pendant une année complète pour enfin faire face à la réalité : il n’y a pas assez de transports en commun pour les clients ratp/sncf actuels. Et pire il n’y en a pas en bon état. Alors comment accueillir plus d’usagers que ce qu’il y a aujourd’hui?
C’est mettre la pagaille que de penser à laisser l’existant dans cet état et accueillir d’avantage de voyageurs.

Quel est en fait le but ultime de Mr Manuel Valls ? provoquer des accidents meurtriers en ile de France afin que la population “française” diminue plus “naturellement” et plus rapidement? ça craint.

 

Sur cette vision macabre je vous souhaite un bon courage à tous pour cette rentrée. é_è

Société de nettoyage et propreté dans une copropriété

J’ai cru apparemment à tort, que les gens aimaient vivre dans la propreté et sentir bon. Je viens de découvrir que j’avais complétement tort. T___T

 

Je n’arrive pas à comprendre comment des êtres humains doués d’intelligence, de savoir-vivre et de savoir-faire, puissent tant aimer vivre dans la crasse et la misère.

Un peu de détail pour mieux comprendre : il y a une personne au sein d’une copropriété, qui n’a pas les moyens de payer une entreprise de nettoyage plus chère. En effet, si le changement se fait, les charges communes générales augmentent donc tous les propriétaires devront payer d’avantage.

A la dernière assemblée générale nous avions voté pour le changement de la société de ménage… changement qui n’a jamais eu lieu, parce que cette personne a écrit une lettre au syndic qui l’a validée. La lettre disait je cite « Le juge que j’ai rencontré au tribunal de grande instance m’a dit que j’avais le droit d’annuler cette décision ». O_o Un juge directement ? Est-ce que nous pouvons réellement consulter les juges si facilement ?
De toute manière peu importe ce que le juge dit, la loi, elle, dit que cette résolution ne peut être annulée qu’en faisant un procès ou en faisant voter à l’assemblée générale suivante l’annulation de ce changement.

Que d’autres personnes se laissent persuader si facilement pour signer cette lettre, sans se renseigner, sans discuter avec les autres copropriétaires, m’effare.

J’aurais pu comprendre ce manque d’intérêt si les signataires de cette lettre étaient novices. Or ce n’est pas le cas.

 

Je me souviens que pour la première assemblée générale de copropriété à laquelle j’ai assisté, je ne me suis renseignée sur rien, j’ai écouté et voté en fonction de ce que les autres ont dit. Pour me rendre compte 6 mois plus tard que je me suis fait avoir. Exemple de vote idiot : voter pour que la réparation de la porte de garage soit à la charge de tous, y compris de ceux qui n’ont pas de place de parking.

J’ai voté aveuglément pour. Mais, après réflexion, pourquoi est-ce que je devrais payer pour quelque chose que je n’utilise jamais et que les autres saccagent sans remords ni regrets ?

J’avais compris que j’avais tout intérêt à me renseigner systématiquement.
L’assemblée générale de la copropriété approche de nouveau. J’ai décidé de ne plus m’investir dans cette copropriété. Effectivement, plus j’y pense et plus je trouve que je ne mérite pas cette copropriété.

Ils veulent vivre dans la misère et la saleté, ça les regarde.
Ils aiment rentrer avoir les pieds qui collent, des choses non identifiables qui pendouillent sur les tapisseries des murs, ça les regarde.
Ils aiment la puanteur qui se dégage dès l’ouverture de la porte d’entrée, ça les regarde.

En effet, qui suis-je pour vouloir améliorer notre quotidien ?

 

Et c’est la même histoire pour le changement de syndic. Ils veulent changer, ok. Mais comme cette personne ne peut pas payer d’avantage, les syndics sélectionnés, soit manquent de moyens, soit sont en procès au TGI pour d’autres raisons que les impayés, soit sont en déficit. Il y en a même eu un l’an dernier qui était an liquidation judiciaire. O_o

J’avais suggéré de prendre des syndics de meilleurs-syndics.com. Nous avons plus de chances de trouver un syndic plus responsable et qui s’investit réellement dans la gestion de la copropriété. Que nenni ! Pourquoi faire ? C’est tellement dur de passer 3-4 coups de téléphone ! Contentons-nous d’un syndic qui n’a pas les moyens ou d’un qui est déficitaire, bref de quelque chose d’un niveau merdique. C’est tellement mieux !

Tôt ou tard cela se retournera contre la copropriété parce que l’immeuble sera déclaré en insalubrité. Et là, la facture explosera. Mais l’avenir n’est pas important. Il faut continuer à regarder ici et maintenant. -ironique-

 

« Nous avons la copropriété que nous méritons »
Définitivement je ne mérite pas cette copropriété. ^___^

Je ne comprends pas…

Être propriétaire dans une copropriété, quelle galère!

Beaucoup de personnes de mon entourage rêvent d’être propriétaires.
Je n’ai pas choisi de l’être. J’ai laissé mes parents décider pour moi et je suis devenue propriétaire contre mon gré il y a 11 ans. C’est ma responsabilité d’avoir signé et accepté cela.

Je demanderai à tous ceux pour qui « faire des bénéfices », « faire des économies » est la priorité, de se calmer et surtout de ne pas continuer à lire. Ce qui suit peut nuire gravement à leur tension et à leur raisonnement.
Pour ceux qui continueront à lire… c’est à vos risques et périls ^____^

 

Il y a 11 ans je ne rêvais que d’une chose. Vivre tranquillement, sereinement, en harmonie. La différence entre hier et aujourd’hui est que j’ai appris à dire NON et à prendre ma vie en main. Les décisions que j’ai prises ces 11 dernières années ne sont pas toutes bonnes, mais je les ai à chaque fois assumées toute seule, plus par habitude que par nécessité.

 

A ceux qui rêvent de posséder un appartement pour vivre et / ou le louer, ils devront apprendre à enquêter et bien analyser. Ils doivent prendre le temps avant d’acheter. Les opportunités en or ne courent plus les rues. A trop se dépêcher, le risque de le regretter est plus que certain.
Il y a très peu de copropriétés saines, sereines où un propriétaire peut faire des bénéfices.
J’ai eu la « chance » de tomber dans une copropriété comportant une « propriétaire » folle et un propriétaire escroc. Nous avons visé une copropriété gérée par un syndic professionnel sans étudier et analyser les procès-verbaux et le syndic.
Toujours analyser le syndic, poser des tonnes de questions. Toujours lire et toujours se renseigner. Aujourd’hui en plus il y a les diagnostiques. je conseille à tout le monde de les lire et de les comprendre.

 

De mon coté, en tant que propriétaire, je me suis laissée entrainée par la folle dans une histoire juridique sans fin contre le syndic et l’escroc. Je rappelle que j’étais bien gentille et que je ne savais pas dire NON. Tout me semblait logique et bien fondé. C’était sans compter sur les mensonges de la folle.
Cela a duré 2 ans avant que je ne mette un frein. La justice ? Elle ne sert à rien contre les escrocs. Il y a 2 attitudes à garder en mémoire face à un escroc : soit vous partez en courant, soit vous faites semblant d’être ami-ami jusqu’à ce que vous ayez accès à tout ce qui peut vous intéresser pour le faire plonger.
Il était trop tard pour moi de faire ami-ami avec lui et trop tard pour partir en courant. J’avais déclaré la guerre trop vite.
Cependant je dois remercier ces 2 personnes. Grâce à la folle, je détecte les menteurs à des kilomètres et grâce à l’escroc je suis capable de dire au bout de 5-10 minutes de discours si une personne est un escroc ou non. A force de devoir les côtoyer on apprend vite à les reconnaître.

 

Outre ce problème au sein de la copropriété, aucun des syndics professionnels ou bénévoles n’a fait quoi que ce soit pour maintenir l’immeuble. Changer la chaudière, faire le ravalement, entretenir, nettoyer, réparer. . . La loi ? n’est toujours pas utile.
La loi de la copropriété a été écrite quand les propriétaires étaient des gens riches et fortunés. A aucun moment elle n’a été adaptée pour l’époque actuelle où des personnes de la classe moyenne sont de plus en plus propriétaires et où dépenser 10000 euros pour gagner un procès n’est pas envisageable. La cour de cassation a par moment cassé la loi pour l’adapter à une réalité. Cependant je n’ai pas trouvé que c’était envers les propriétaires. J’ai trouvé envers les syndics.

Au moindre litige je ne peux que conseiller de chercher les meilleurs avocats et dès l’achat d’avoir une assurance juridique.

De plus ceux qui pensent que devenir propriétaire c’est être libre de toute entrave, méfiez-vous. Vous devez investir votre temps et votre argent dans la copropriété, faire des travaux quand c’est nécessaire (avant que tout ne s’écroule, avant de passer des hivers sans eau chaude et sans chauffage), participer aux assemblées générales . . . etc, sans quoi votre immeuble va se dégrader et finira par devenir un taudis. Et votre bien immobilier ne vaudra plus le prix du marché.

 

J’ai pris contact avec le créateur de meilleurs-syndic.com, qui m’a dit : « une copropriété a le syndic qu’elle mérite »
C’est vrai. Dans mon cas je ne suis pas motivée de m’investir à nouveau dans les affaires de la copropriété. Je me suis investie pour limiter la « casse » financière, et pour améliorer notre quotidien… mais ce n’est certainement pas la priorité des autres propriétaires. Je ne mérite pas cette copropriété, c’est sûr. ^__- Surtout quand je constate à quel point ils aiment vivre dans la misère.

Si je n’avais pas analysé les comptes, fait les relevés de mes compteurs tous les mois, vérifié les procès-verbaux des assemblées générales, j’aurais payé des milliers d’euros en plus par rapport à ce que je devais déjà payer.

La justice ne vous sera d’aucun secours à moins de connaître les juges qui peuvent vous soutenir. La loi n’est d’aucune utilité. Soit vous faites attention, soit vous allez tellement gaspiller sans même vous en rendre compte que louer reviendra finalement moins cher qu’acheter.

 

Alors oui il y a cette histoire de capital. Quand on vend un appartement il y a un montant qui est récupéré… un jour … quand ? on ne sait pas, sauf que c’est lorsque les notaires décident de vous rendre les sous.
Oui VOUS AVEZ RAISON. Il y a des sous qui reviennent dans le porte-monnaie.
Alors que si vous louez… il n’y en a pas.

De mon côté, je vois cela différemment. Plus qu’une question d’argent, c’est une question de tranquillité. En tant que locataire, j’aurai le temps de m’occuper de mes projets personnels et professionnels. J’ai « perdu » 10 ans plongée dans les ténèbres de ces 2 personnes. C’est perdu dans le sens où je ne retrouverai jamais ce temps passé pour l’investir dans ma vie. Par contre, j’ai appris plein de choses, j’ai rencontré beaucoup de monde, cette expérience a définitivement un coté positif. J’ai assumé tout quoi qu’il m’en ait couté. Et au final je n’ai toujours pas réalisé mes projets.

Après la vente de mon appartement, alors ? Propriétaire ou locataire ?
Franchement je ne sais pas. Ce que je sais c’est que je ne vais pas me dépêcher d’investir. Je vais utiliser cette expérience, pour trouver un endroit où vivre qui me convienne à moi et rien qu’à moi. ^^

  • égoïste va !
  • oui je confirme et ça c’est sans regrets. ^__-

 

Donc louer ou acheter? Un seul conseil : renseignez-vous.

Où est passée la politesse?

Où est passée la politesse? Jetée aux orties quelque part sur le chemin de “la liberté”?

Pouvons-nous considérer l’anarchisme actuel comme la liberté? Ce sera un débat pour une autre fois. revenons à ce terme oublié de la plupart des gens à Paris. La politesse.
A quoi sert-elle?
A vivre ensemble sans se blesser les uns les autres. Les jeunes et les moins jeunes ne savent pas et n’ont pas encore compris qu’en blessant les autres ils se blessent eux-même. Nous avons besoin des autres pour vivre qu’on le veuille ou non. Même si nous vivons seuls et passons notre temps à regarder des séries ou à lire, il faut être conscient que les livres et les séries, de même que la musique et la peinture n’existeraient pas sans les autres.
Nous pouvons nous isoler mais cela n’empêchera pas ce besoin des autres pour vivre.


La politesse sert aussi à montrer que nous ne sommes pas des bêtes sauvages, mais des êtres intelligents.
“ouais ta face elle me revient pas. je la calcule pas alors dégage.”
Il suffit de regarder ailleurs ou de changer d’angle de vue pour ne plus voir ce qui nous dérange. Quel besoin d’être grossier?


Pourquoi je parle de ça? Parce que j’en ai ras le bol du manque de savoir vivre des jeunes, moins jeunes et âgés de Paris.
En ce soir du 24 février 2015, j’ai pris le bus pour rentrer chez moi. Dans le bus nous rencontrons du monde, avec certains nous échangeons verbalement, avec d’autres juste un regard et d’autres nous les ignorons pour diverses raisons qui la plupart du temps n’ont rien à voir avec ces personnes mais plutôt avec nous.
Comme souvent cela arrive, 3 personnes -des jeunes cette fois là- montent dans ce bus, discutant entre eux, sans valider leurs titres de transport, sans dire bonsoir. Ne pas dire bonsoir parce que nous sommes pris dans la conversation avec les autres cela arrive. Mais je trouve vraiment malpoli et irrespectueux de ne pas valider son titre de transport.


Les chauffeurs de bus à paris tentent d’inculquer à leurs clients un minimum de savoir vivre et de respect dont la politesse en fait partie.
Assise tranquillement dans le bus, j’écoutais d’une oreille distraite le chauffeur éduquer les voyageurs.
“dire bonjour, bonsoir”
“dire merci”
“valider son titre de transport.”
Cela m’a fait sourire parce que c’est le minimum que toute personne vivant en société devrait savoir et appliquer.
Mais vivons-nous dans une société? une porcherie? Je ne sais plus, je doute… là encore c’est un autre débat qui n’aura pas lieu ici.


Le chauffeur du bus s’est arrêté 15 minutes à l’arrêt suivant demandant à ce que ces 3 jeunes valident leur titre de transport. Les 2 seuls regrets que j’ai sont :
– Le chauffeur était seul agent RATP. Quand on veut inculquer à des jeunes les bonnes manières, il vaut mieux être accompagné. Ces jeunes se sentent mal dans leur peau et peuvent devenir très agressifs. La société ne les aide pas à se trouver une identité puisqu’elle est en crise et qu’elle se fissure elle-même. Donc il vaut mieux être 2 quand on veut faire cela.
– Aucun des voyageurs n’a pris la défense du chauffeur et remis en question le comportement de ces jeunes. Même quand je me suis mêlée, personne n’a bougé. Les autres voyageurs ont juste demandé au chauffeur de continuer sa route. Qu’est-ce que 3 jeunes pourraient faire face à 15 personnes? Ils n’auraient pas pu en agresser un seul d’entre nous.
Les jeunes n’ont pas validé leur titre de transport, et parce que le chauffeur a une conscience professionnelle, il a continué sa route pour ne pas nous pénaliser nous qui avions validé nos titres de transport.


Les 3 jeunes sont descendus à la mairie du 19ème arrondissement. Penser que je vis dans le même quartier que ces sauvages me déprime.
Qu’est-ce que ça coute de dire le minimum vital, d’être poli au lieu d’être grossier?
C’est sur que si les parents ne montrent pas l’exemple… qui peut leur servir d’exemple?

ça c’est l’avenir de la France. Il me semble tout à coup bien noir, froid et désespéré.

Paradoxe humain – paradoxe parisien

Ici à Paris :

1)    Le quai est vide, mais un attroupement (pour ne pas dire un troupeau ^^ ça fait trop mariage à la ferme) s’est formé à un seul endroit.
–    Fait-il froid ?
–    … Non, c’est encore la douceur de l’été.
–    Pleut-il ?
–    … Non, mais ça aurait pu en être la cause.
–    Y a-t-il une célébrité là-bas ? (un autographe please ?)
–    … que dire ? hummmm…  si le tram était une célébrité alors surement que oui :p
–    Mais pourquoi ce groupement si intense ? se connaissent-ils ?
–    Cela aurait pu être la cause… mais non ils ne se connaissent pas.
La même chose se produit dès qu’on attend un moyen de transport en commun : sur les quais du tram ici, mais aussi sur les quais du métro là-bas, sur les quais de la gare, sur les trottoirs pour prendre les bus, à la porte de l’embarcation des avions (comme si la place qu’on vous avait attribuée dans l’avion allait être vendue à quelqu’un d’autre à la dernière minute).
Je n’arrive pas à saisir moi-même cet engouement pour se coller à de parfaits étrangers, qui pour la plupart puent, rotent, crachent et pètent sous nos yeux et notre nez é_è

Le quai est vide… des 2 cotés mais :
Pourquoi le monsieur là il nous pousse pour passer ?
a)    – Il avait envie de nous emmerder ? (dommage pour lui car nous n’avons pas réagi)
– Pourquoi?
– Il est énervé ou frustré (sa copine n’a pas voulu lui faire une fellation ^^) et veut exprimer sa colère mais il n’y arrive pas. Il cherche un exutoire externe même si cette personne ne lui a rien fait.

b)    Son cerveau est trop atrophié pour avoir capté qu’il n’y a personne d’autre que nous sur le quai. ^____^

c)    Il est égoïste et égocentrique « je suis le roi du monde. Regardez-moi. », a peur de perdre 2 secondes pour dévier sa trajectoire comme la plupart des parisiens ou alors ne sait plus aller à droite ou à gauche.

d)    Ou alors il est perfectionniste. fléau de notre société. on va d’un point A à un point B sans détours, sans évolution possible et donc sans rien apprendre.

2)    On s’assied dans le métro :
–    Pourquoi le vieux monsieur à coté prend toute la place, alors qu’il y a de la place ?
–    Parce qu’il est mal poli ? ou alors il se sent trop seul et il veut de la compagnie ?
–    euh… mais si moi je n’en veux pas?
–    oui il aurait pu demander la permission avant mais demander est comment dire…. au dessus de leur forces? Ils ne savent plus demander quoi que ce soit donc ils prennent et sont sans gêne.

–    Pourquoi la personne âgée à coté nous prend pour son bâton de vieillesse ?
–    Euh… ils se sentent seuls ? / nous avons des têtes trop avenantes (faut faire les regards méchants) => qu’est-ce que j’en sais moi ?

–    Pourquoi la dame à coté crie quand elle parle ?
–    Elle est sourde ? Elle veut se faire remarquer ? ou emmerder les autres ? au choix.

une femme sort des affaires de son sac pour étudier, lire, écrire, etc…
–    Par curiosité tu jettes un coup d’oeil
–    oui et en retour je reçois un “c’est très indiscret ce que vous faites”
–    c’est vrai que c’est indiscret? ^^
–    ah oui? depuis quand les transports en communs sont des endroits privés? ^___-

3)    Le feu est rouge.
–    Euh… pourquoi les voitures continuent-elles à passer ?
–    Les chauffeurs parisiens comme les piétons semblent être une majorité de daltoniens?
–    Mais ils ne s’arrêtent pas quand le feu est vert non plus.
–    Euh. . . Parce que leur vision est à court terme. (comme tout le reste aussi d’ailleurs ^^).
Ils pensent gagner du temps, ils doublent une voiture mais créent un embouteillage qui leur fera perdre 2h au lieu de 3-5 min.
–    ou Parce qu’ils ont été éduqués pour penser individuellement et ont oublié les valeurs de la vie en société.
–    ça c’est sûrement plus proche de la réalité que les autres hypothèses. ^^

4)    C’est quoi un chef de projet ?
–    Dure question… se gratter les couilles ? faire savoir au monde entier qu’on a la science infuse pour avoir réussi à être à ce poste alors que la plupart des personnes n’ont pas les compétences requises ? lol
–    Tu n’as pas de couilles et tu as été chef de projet. ^_-
–    Viii dans une vie antérieure. ^^ ok, ok, range le bazooka. plus sérieusement?
Un chef de projet :

  • sait déléguer
  • est organisé
  • sait planifier, gérer les retards, anticiper les risques, négocier et estimer le travail
  • sait évaluer la charge de travail en fonction de ses collaborateurs
  • connait toute la partie technique et sait développer, tester et recetter
  • sait féliciter son équipe pour ses réussites
  • sait gérer les crises internes
  • ne dit pas oui bêtement à tout ce que ses supérieurs voire le métier lui demandent
  • sait motiver son équipe tous les mois
  • sait gérer le stress tout en ne le faisant pas partager à son équipe
  • a une documentation à jour pour toutes les applications
  • organise des points hebdomadaires d’avancement sur les projets avec son équipe
    J’oublie surement d’autres points.
    Ah pardon ça c’est l’ancienne version du chef de projet.
    Aujourd’hui? euh…ce n’est plus ça du tout c’est sur. la méfiance règne partout, donc les crises/tensions se multiplient dans les services et le travail en équipe en prend un sacré coup. Il faudra sûrement que je me reformate au chef de projet actuellement en vogue. ^^
    … … mais je n’ai pas envie de perdre une bonne méthode de travail. é_è

J’ai eu la malchance de travailler avec des chefs de projets (bizarrement c’étaient des hommes) qui me disaient à chaque fois « nous faisons comme ça depuis le début. C’est trop tard pour changer ».
Et à chaque fois cette phrase m’a énervée. Avec le temps les choses peuvent changer.
La dernière fois j’ai répondu : « et c’est bien de faire comme ça ? cela fonctionne bien je suppose ? … Non ? Ah bon? … et vous voulez continuer comme ça ?
–    oui.
–    . . . c’est vous le chef de projet. Mais c’est sans moi. Bye bye. »
eh oui je suis partie alors que c’était un poste de travail très intéressant.

5)    Les chauffeurs de taxi
–    Les chauffeurs de taxi disent qu’ils sont en crise. Qu’ils n’ont pas de clients, etc…
–    En même temps quand le client demande à un taxi disponible de le payer par carte bancaire les réponses sont trop souvent :
o    On ne prend que les espèces
o    – Il n’y a pas de terminal.
– Votre vignette sur le parebrise indique que vous avez un terminal (de plus tous les taxis G7 en ont un c’est obligatoire)… si la course dépasse 15 euros vous devez accepter la carte, non ? O_o
– NON !
– Ah bon… ~T___T~
o    Voyez avec mes collègues
O_o -_-”’

Il est interdit par la loi à un taxi de refuser la carte bancaire alors qu’il est équipé d’un terminal. Ils font ça pour le pourboire et pour une histoire de 2.5% soit environ 1 euro sur une course de 40 euros !!!

Mais qui va faire respecter la loi ? Personne, car les fonctionnaires auprès desquels il faut porter plainte finissent leur journée à 16h et ne travaillent pas le samedi. Aller porter plainte ok, mais du coup quand ? Ce ne sont pas eux qui paient les jours qu’on doit poser pour nous déplacer jusqu’à leurs locaux.

–    Quand vous faites signe à un chauffeur de taxi disponible :

  • Soit il s’arrête (meilleur des cas mais rare)
  • Soit il vous ignore (je ne vous vois pas. non vous n’êtes pas là)
  • Soit il vous fait un signe de refus (pourquoi dispo si ce n’est pas le cas ?)

Conclusion : utilisez les transports en commun, prévoyez des sous ou commandez un taxi en avance ce qui coutera plus cher (compter 10 euros de plus en moyenne) mais qui vous permettra de payer par carte bancaire.

Un jour j’ai commandé un taxi et j’ai eu la chance de tomber sur un chauffeur honnête. La course m’a coûté moitié moins cher que d’habitude. Pour dire le fric qu’ils font même chez les taxis g7 O_o
J’ai essayé de remonter l’information mais la société s’en moque. pour eux les tarifs normaux sont le double. Je préfère les taxis honnêtes. ^^

6)    une carterie près du boulevard Haussmann, ouverte jusqu’à 19h00 attire notre regard. Nous souhaitons acheter  des cartes, mais à la caisse, alors que nous sommes les seuls clients, une surprise nous attend :
carterie, caissier:
–    Il est 17h, je vais vous demander de patienter. je dois fermer ma caisse.
demande polie, compréhensible. Nous attendons 10 minutes sans aucun mouvement d’ouverture de caisse et sans aucune explication de la personne qui passe et repasse devant nous. Nous interceptons finalement le même monsieur, lui rendons les cartes que nous avons sélectionné et en guise d’au revoir :
–    Nous repasserons un autre jour … ou pas. (ressenti : è_é affiché : ^___^)

D’autres paradoxes suivront sûrement ^^ le monde en est rempli, Paris surtout 🙂

Agents de la RATP quelle efficacité!

Les contrôles des titres de transport en commun à paris se font 95% du temps hors affluence. C’est très utile de contrôler 10 personnes dans un tram ou 3 personnes dans le bus…
J’exagère à peine.
Je me demande surtout à quoi ça sert de venir à 4-8 agents RATP à la fois dans le même transport. Il est vrai que plus il y a des fous plus ils rigolent. 🙂
Mais vraiment à quoi ça sert si c’est pour se retrouver à harceler les voyageurs sur les 2 dernières semaines de l’année et durant la semaine de Pâques? Si vraiment ils n’ont qu’un quota à atteindre de contrôles et de fraudes ce serait bien de les augmenter comme ça ils travailleront peut être toute l’année.

A les voir à 7h du matin se présenter devant nous complétement débraillés alors que le tram est quasiment vide (la période de pointe est de 7h05 à 9h30 dans les trams), parlant fort et s’amusant, alors que la plupart des voyageurs cherchent la tranquillité avant de commencer la journée de boulot, je trouve que ça manque de savoir vivre. Moi ça me gêne.

Un autre point qui me dérange beaucoup chez la RATP ce sont les agents de bus. Outre le fait qu’ils grillent les feux rouges alors qu’ils sont en avance sur les horaires estimés, ce qui m’a choqué c’est l’immobilité quand une personne est en danger. Je m’explique.
A la porte de la chapelle, une dame a eu un vertige et est tombée sur les rails du tram pile devant l’entrée des agents ratp. La porte était ouverte, un agent buvait son café et un autre fumait une cigarette.
Un tram venait sur ces rails. Il approchait doucement mais inexorablement. Aucun des 2 agents ne s’est approché pour savoir si elle allait bien, si elle avait besoin d’une ambulance ou d’un verre d’eau. Aucun ne lui a tendu la main. Et même après l’avoir aidée à se relever et à remonter sur le quai seules 2 jeunes filles se sont approchées. Elles sont allées demander un verre d’eau aux agents ratp qui regardaient la scène toujours sans bouger, comme si tout allait bien.

Je croyais vivre dans un pays civilisé, apparemment à tort. Bienvenue chez les barbares???